1 -BIOGRAPHIE DE PIERRE LACLÈDE 

Lire la biographie en Béarnais

 

 

 Biographie inspirée du livre de Lucien Labarère publié en 1984 et intitulé : « Pierre de Laclède-Liguest : Le Fondateur de Saint-Louis, Missouri, 15 Février 1764 » 

 

 

 

Sa jeunesse 

 

Pierre Laclède-Liguest est né le 29 novembre 1729 dans une famille respectable et aisée, connue du village de Bedous, situé en vallée d'Aspe. 

Il passa son enfance à Bedous puis il fut élève au collège des Jésuites à Pau avant d’intégrer la faculté de Droit de Toulouse. Pierre y remportera en 1748 « une épée à poignée d'argent portant les armes du roi et de la ville de Toulouse ». 

 

 

Son arrivée outre-Atlantique 

 

Ses études terminées et son service militaire accompli dans la compagnie d'Aspe, il embarque à la Rochelle le 07 juin 1755 à bord du navire « La Concorde » et débarque à la Nouvelle-Orléans le 15 juillet 1755. Il est accueilli alors par la colonie béarnaise. 

Son titre d'ancien élève de l'académie de Toulouse lui permet de recevoir une commission d’officier et d'être recruté dans l'état-major du Colonel Gilbert-Antoine de St Maixent. 

Avec St Maixent, il crée la firme Maixent-Laclède et Cie et obtient du Gouverneur de Kerlerec, le privilège exclusif du commerce de fourrures dans le Haut-Mississipi et le Missouri pour une période de 10 ans. 

Pendant l'année 1755, Laclède fait connaissance d'une jeune femme, Marie-Thérèse 

Bourgeois, séparée de son époux nommé Chouteau et mère d’un garçon de cinq ans. Pierre et Marie-Thérèse ne pourront pas se marier ni devant l'église ni devant la loi et auront quatre enfants qui porteront le nom « Chouteau ». 

 

  Sa création : Saint-Louis en 1764 

 

En 1762, Laclède organise son expédition avec vingt-sept hommes de toute profession. 

Les deux barcasses, l'une commandée par Pierre Laclède et l'autre par Auguste Chouteau, son fils d'adoption, seulement âgé de 13 ans, quittent la Nouvelle-Orléans le 03 août 1763. 

Au bout de 3 mois de navigation, l'expédition Laclède arrive à Kaskaskia, une ville amérindienne en tout point remarquable. Il décide alors d’une expédition sur la rive droite du Mississipi à la recherche d'un emplacement favorable à ses projets. 

Outre la beauté du site, Pierre y trouve tous les avantages que l'ont peut désirer pour s'établir et s'étendre considérablement par la suite. Il fixe l'endroit où il voulait voir s'élever son installation et marqua de sa hache quelques arbres. C'est le 14 février 1764 que les premiers 

cabanons seront construits. Ce village se nommera Saint-Louis en l'honneur du roi Louis lX. 

 

Sa disparition 

 

Sous l'impulsion de Laclède, Saint-Louis s'agrandit rapidement. La notoriété et la réussite de Pierre, suscitent des jalousies. Il envisage même de retourner en France mais finalement il décide de faire un dernier voyage d'affaires pour les Illinois. 

C’est lors du chemin retour, qu’il tombe malade et en dépit des efforts des rameurs, Pierre Laclède décède le 20 juin 1778, nouvelle qui arriva à Saint-Louis un mois plus tard.